•  LE BENDIX TROPHY

    Historique de la course

    Nous sommes en 1930, la première guerre mondiale a vu l'essor de l'aviation grâce aux premiers aéroplanes dont la technologie à évoluée durant les quatre années de la guerre 14/18. Les années 20 vont donc contribuer à la mutation des machines de guerre vers le développement d'applications de transport civil et les constructeurs ainsi que leurs sous-traitants s'impliquent donc dans ces projets. C'est ainsi que la société Bendix Corporation imagine en 1931 une course aérienne intercontinentale reliant Burbank (banlieue de Los-Angeles) à Cleveland dans l'Ohio. Il s'agit avant tout d'une course de raid destinée à prouver les capacités de ce nouveau moyen de transport qu'est l'avion . Cependant, à l'époque, cette aventure humaine est encore celle de pionniers et implique des contraintes de navigation à l'estime avec des appareils relativement modestes et perfectibles. Pour cette simulation, c'est l'édition 1936 que j'ai choisi de reproduire, l'idée m'en est venue à la lecture du numéro 236 (Septembre 2013) de MicroSim, excellent mensuel sur le monde de la simulation informatique, auquel je suis abonné.
    Cette édition de 1936, relie cette fois New-York à Los Angeles, 3980 km en ligne droite ! cette édition de 1936 fut importante sur un plan social puisqu'elle vit la victoire d'un équipage féminin, Louise Thaden et Blanche Noyes sur un D17 "Staggerwing", (166 MPH  -275 km/h -  en moins de quinze heures). La deuxième place fut également féminine, puisque occupée par Laura Ingalls (rien à voir avec la petite maison dans la prairie..).
    Je vais donc tenter de reproduire ce raid, avec le même appareil et en essayant de me caler sur le temps réalisé cette année là par l'équipage vainqueur (soit 15 heures).
    Informations Wikipédia : http://en.wikipedia.org/wiki/Bendix_Trophy

    L'avion

    Le Bendix Trophy

    C'est un avion du constructeur Beechcraft. Biplan avec un décalage négatif (l'aile basse est en avant par rapport à l'aile haute) d'où son surnom de "Staggerwing" . Premier vol le 4 Novembre 1932, il a été produit  jusqu'en 1949 pour 785 machines (source Wiki http://fr.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_Staggerwing ). Il est doté de surfaces de gauchissement sur les deux plans supérieur et inférieur, de volets et d'un train rétractable ce qui en fait un avion très moderne avant l'heure pour un avion dit de tourisme en 1930. Cet avion, selon la légende était l'avion de prédilection des gangsters de Al Capone pour le trafic d'alcool au temps de la prohibition

    Envergure : 9,75m
    Longueur : 8,18m
    Hauteur : 2,44m
    Surface alaire : 27,55m2
    Nombre de places : 4
    Masse à vide : 1150 kg
    Masse maxi : 1930 kg
    Vitesse de croisière : 325 km/h
    Vitesse maxi (Vne) : 341 km/h
    Vitesse ascensionnelle : 7,6 m/s environ 1500 ft/mn
    Distance franchissable 1078 km (point délicat pour le raid de 3980 km...)

    LE PLAN DE VOL

    Le Bendix Trophy

    Le plan de vol au format plg (Plan G v3) : Téléchargement ici

     Préparation

    Je vais très largement m'inspirer de l'article du MicroSim N° 236 de Septembre 2013 pour préparer mon vol, voir plan ci-dessus. L'équipage féminin victorieux, avait embarqué un réservoir supplémentaire de 56 Gallons en plus des 100% des réservoirs de l'avion au départ. Je vais donc configurer mon avion avec deux personnes embarquées à l'avant, puis aux places arrières j'ajoute 336 livres (équivalent des 56 gallons du réservoir additionnel). Lorsque je serai près de zéro en carburant, je mettrai en  "Pause" puis rajouterai les 56 gallons répartis entre les 5 réservoirs  (central et ailes) et je supprimerai la charge emportée sur les places arrières (on fait comme on peut..). Altitude de croisière 4500 fts , vitesse 170 MPH (150 kts). Heure de départ 5H45 AM, une seule escale juste pour refaire le plein. Le vol réel à eu lieu le 4 septembre 1936 (dix ans, jour pour jour avant ma naissance...!) .

    Le Vol

    Nous sommes donc le vendredi 4 Septembre 1936, il est 5h45, c’est le petit matin et encore la nuit. L’avion est bien chargé de tout son carburant et j’imagine qu’il va être plutôt lourd à arracher. Question occupant du Beech, il y a moi, pour 80kg je me suis mis 170 livres et 150 pour mon équipier virtuel et 336 livres représentant les 56 gallons de réservoir supplémentaire. L’aérodrome Brooklyn CGAS de l’époque n’existe plus, c’est maintenant Floyd Bennett et il est consacré aux hélicos des Coast-guards et à la police de New-York. Il y existe une piste 01-19 d’un peu plus d’un kilomètre de long (1100 mètres) ce qui devrait être suffisant pour arracher le Staggerwing. Je décolle à 5H45 tapant, je dois couvrir les 2164 nm (4007,7 km) qui me sépare de Los Angeles en environ 15 heures (le temps de l’équipage féminin de 1936 est de 14H55mn) ce qui me fait me poser à 20h45 (HL de New-York) soit avec les trois heures de décalage entre la cote Est et la cote Ouest 17H45 (HL de L.A.). Conditions météo, 330°16kts, je décolle donc en 01 (010°), je sens le poids de l’avion qui s’élève doucement et je vire doucement par la gauche pour reprendre le cap 280° qui est celui de mon plan de vol. l’idée est de repérer le pont Verrazano Narrows Bridge qui enjambe le fleuve afin de recoller à mon plan de vol dans les environs de Staten Island. Je vais l'apercevoir, mais il est bien trop au nord et en cherchant à regagner l’autre berge je vais vite me retrouver bien trop au sud de ma route (pointage Plan G) . Je remonte alors très lentement vers le tracé de mon PdV que je retrouve enfin sans avoir perdu finalement trop de temps . Je vais avoir ensuite un fort vent de face jusqu’à Beech-Factory (Wichita) en maintenant une altitude entre 4500 et 5500 fts et une vitesse de croisière entre 150 et 165 kts, pas d’hélice 60% RPM 1500/1600. Le vol se déroule au cap et sans pilote automatique, je ne peux abandonner le manche que dans de très rare cas, la dérive nord ou sud est une sanction qui arrive très vite. Pointage sur la carte de plan G environ toutes les 15mn. Arrivée à Wichita après 7H30 de vol et beaucoup de mauvais temps et de turbulences au dessus du Kansas à l'instar du raid effectué par MicroSim. Je me pose, il me reste 32.7 gallons dans mes réservoirs. Je prends trois minutes pour refaire le plein des quatre réservoirs ainsi que du réservoir supplémentaire. Dans la réalité le temps de refueling aurait été plus conséquent.. Décollage en 36 virage à gauche et très vite je reprends mon cap, cette fois-ci vers le point tournant d’Albuquerque. La route vers Albuquerque exige de monter à une altitude de croisière à minima de 8000fts, il y a des reliefs qui exigent parfois 11 000fts ! Ensuite je peux descendre vers 6000fts mais en restant prudent, notamment en arrivant au nouveau Mexique, en Arizona et sur Riverside. Lorsque j’arrive en vue (si j’ose dire) de Los Angeles, j’ai une très forte brume de chaleur de fin de journée percée d’un soleil qui descend sur l’horizon et qui rend l’approche plus qu’improbable. Louise Thaden, s’en était plainte à l’époque et je me dit que sur ce point mon parcours rejoint la réalité. J’atterris seuil 25R à 17H57, 22 minutes de plus que le record de l’année 1936 réelle. Il me reste 63, 8 gallons dans mes réservoirs, qui si je retranche les 32,7 conservés à l’étape de Wichita reviennent à 31,1gallons. Tout au long du raid je suis resté autant que possible sur les réglages de pas d’hélice et de régime moteur cités plus haut.

    Le vol simulé s’est déroulé sur quatre jours réels avec sauvegarde de la situation en fin de chaque journée .

     Le Bendix Trophy  

    Le Bendix Trophy

     

    Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy 

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy 

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     

     Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

     Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

     

    Le Bendix Trophy

     

    Le Bendix Trophy

     

    Le Bendix Trophy

    Le Bendix Trophy

    Quelques liens sur la course :

    http://www.air-racing-history.com/Between%20the%20wars(2).htm

    http://en.wikipedia.org/wiki/Bendix_Trophy

    http://www.airrace.com/ResultsBendix.htm


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique